le BAHA ( Bone AnchoredHearingAid)

 

Un implant à ancrage osseux 

 

Le 11 juin, à la Maison de la Démocratie de Montpellier, Mme Michal Boudard Ben-Hur du laboratoire d’audition Meinelly / réseau Audilab nous a présenté un exposé fort intéressant sur la technique de la conduction osseuse pour des personnes ayant un problème d’audition au niveau de l’oreille moyenne et externe.

Le principe est relativement simple. Profitant de la très grande qualité́ de conduction de l’os, il consiste à̀ utiliser la boîte crânienne comme support de transmission. Une légère intervention chirurgicale pratiquée sous anesthésielocale, est nécessaire afin de poser un petit implant en titane au niveau de la mastoïde (situéederrière le pavillon de l’oreille) surmonté d’un petit pilier (support) pour permettre l’adaptation de la future prothèse. Six à huit semaines plus tard (environ trois mois pour un enfant) celui-ci s’est ostéo-intégré (cicatrisé) ce qui permet de « clipser » le système de prothèse auditive. Cet appareillage transforme les sons perçus du coté de l’oreille sourde en vibrations et, grâce à la conduction osseuse, ceux-ci sont transmis à la cochlée de l’oreille saine.

Une solution alternative de ce principe permet de fixer l’appareillage directement sur une branche de lunette afin d’éviter la pose d’un pilier. La qualité́ de perception peut s’avérer légèrement altèrée compte tenu d’une zone de moindre contact, avec la présence du cuir chevelu, moins bonne. 

Depuis peu, une nouvelle prothèse auditive implantable à stimulation directe est apparue sur le marché́. Elle se compose de deux éléments principaux : un implant à ancrage osseux et un audio processeur externe. Ce système ne comporte plus de pilier mais est maintenu par deux aimants de polarité́ opposée (un dans l’implant, un dans le processeur). Le signal est transfèré à travers la peau jusqu’à̀ la partie interne qui convertit celui-ci en vibrations. Un Système Baha propose la conduction osseuse pour transmettre un son net et pur directement à l’oreille interne. Il existe aujourd'hui deux types de Systèmes Baha. Tous deux utilisent la technologie de Cochlear.

Mr Jean Paul Manessi, est ensuite intervenu pour apporter son témoignage en tant qu’utilisateur d’un implant à ancrage osseux (version avec pilier). A l’origine, d’otite en otite, il a eu des problèmes sur l’oreille moyenne droite, une espèce de cholestéatome a sérieusement endommagé les osselets. Il n’était plus possible à ce stade, d’y remédie. Il avoue lui-même avoir négligé et en profite à titre préventif d’aviser les personnes ayant ces défauts, qui doivent prendre un rendez-vous avec leur ORL.

Jean Paul a dû alors se faire poser un implant à ancrage osseux. (L’opération du type ambulatoire dure moins d’une heure).Il en est ravi au quotidien, au bureau, à la maison ou au spectacle.

Pour conclure je voudrais vous signaler le cas du célèbre Beethoven. Le brave Ludwig avait perdu une bonne partie de son audition et cela l’affectait pour ses musiques. Alors ne pouvant pas entendre, il utilisait la conduction osseuse, lorsqu’il composait sa musique.  Pour cela, il fixa une extrémité d’une corde à la structure interne de son piano et l’autre extrémité tendue entre ses dents. Tout en jouant de la musique, il pouvait ressentir les vibrations dans sa mâchoire et ainsi percevoir les sons.

José Zirah

 

 

Compteur de visites

Nos coordonnées :

Association Surdi 34

Villa Georgette

257, rue Raymond-Dugrand

34000  MONTPELLIER

Contact@surdi34.fr

07 87 63 49 69

Faites découvrir à vos amis notre page facebook. cliquez sur j'aime et partager.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Association SURDI34